Netlinking : nerf de la guerre du référencement SEO

La stratégie des liens joue un rôle déterminant en matière de référencement naturel en ce qu’elle contribue à optimiser le positionnement d’un site sur les résultats de recherche. Le netlinking y occupe une place prépondérante en ce qu’il permet d’optimiser la visibilité d’un site en générant naturellement des backlinks de qualité. Le présent blog traite ce sujet en long, en large et en travers pour vous aider à comprendre le concept ; vous fournit plusieurs pistes utiles pour réaliser un bon référencement grâce au netlinking.

Netlinking : à quoi cela sert ?

Le netlinking, encore appelé linkbuilding ou linkbaiting est une pratique de référencement SEO qui consiste à générer le plus de liens retours (backlinks) pointant vers le site web à promouvoir. Concrètement, cette technique permet d’améliorer le classement d’un site sur les résultats de recherche au même titre que sa notoriété en ligne en opérant une forme de campagne. L’opération consiste à mener diverses actions de communications dans le but d’obtenir de la part des sites référents un certain nombre de liens orientant vers le site web à promouvoir. Dans la pratique, une campagne de netlinking ou de linkbuilding peut se traduire par exemple par la soumission de liens dans les annuaires, le post de commentaires sur d’autres articles de blogs… La technique de référencement par backlinks s’opère sur une échelle de période à long terme. Elle peut aussi bien s’effectuer par simple conception d’articles de qualité et de contenus premiums tout comme il est possible de générer des backlinks en opérant une démarche proactive de recherche et d’échanges de liens ou bien encore de création de linkbaits. De façon naturelle, plus un site reçoit des liens retours, plus il voit sa notoriété et son classement croître en ligne. Les référenceurs ont alors tenté d’user différents moyens pour générer des backlinks via le maximum de sites positionnant le leur. Cette pratique est désormais proscrite depuis l’avènement de Google Pingouin en 2012. Ce nouveau filtre du géant de l’internet a été mis en place pour détecter et pénaliser sites recevant des liens retours de mauvaise qualité.

Le linkbuilding : comment ça marche ?

Comme il a été suscité, l’outil Pingouin de Google pénalise les mauvais liens et votre site avec s’il lui arrive par malheur d’être netlinké de façon quasi artificielle. Pour réussir à netlinker dans les règles, votre profil de backlink doit présenter un aspect aussi naturel que possible. Pour ce faire, il vous faudra :

Varier vos sources de liens retour

Pour éviter le risque d’être pénalisé par Google Pingouin vos backlinkings doivent s’opérer depuis une variété de sites sources : -Petits et gros sites ; -Anciens et nouveaux sites ; -Sites populaires, de moyenne et de faible notoriété ; -Sites appartenant au même secteur et quelques autres œuvrant dans un secteur non éloigné ; -Sites majoritairement hébergés dans votre pays cible et quelques autres hébergés ailleurs ; -Sites utilisant votre langue cible et quelques sites utilisant d’autres ; -Sites issus d’une multitude d’adresses IP et de classe C ; -Annuaires, médias sociaux, blogs, forums, sites communautaires… -Sites n’ayant aucun rapport avec celui à promouvoir…

Personnaliser toutes vos backlinks de façon optimisée

Pour plaire à Pingouin de Google, vos backlinks doivent (présenter l’air d’) être naturels : -Non réciproques (autant que possible), réciproques (dans de rares cas), et à la limite triangulaires (sans en abuser) ; -Follow et non follow ; -signature de forums ou de commentaires ; -Intégrés dans les widgets ; -Provenir des réseaux sociaux… Leur nombre ne devant pas excéder un certain pourcentage de seuil imposé par Google.

Opérer un placement judicieux de lien dans une page

Votre lien sera beaucoup mieux perçu comme naturel lorsqu’il est placé dans une zone de contenu utile d’une page web, autrement dit en dehors des coins logo, des zones de navigation, des marges, de l’entête et pied de page. Il faut à tout prix éviter de placer un backlink dans un bloc de liens avant lequel figurent des mentions de type "Nos partenaires", "Nos annonceurs", "Nos sponsors"… au risque d’être déclassé systématiquement par les moteurs de recherche. Un bon lien doit être idéalement placé dans son contexte sémantique et doit, si nécessaire, obéir à certaines règles éditoriales.

5 techniques pour obtenir un backlink de qualité

Réaliser une infographie est souvent utile à un site pour permettre aux internautes d’aborder facilement certains sujets assez complexes grâce à l’utilisation de supports interactifs comme les vidéos et podcasts. L’infographie sert avant tout de moyen efficace pour obtenir rapidement un nombre élevé de backlinks de qualité.
Le blogging est une pratique vivement recommandée par Google pour accroître la visibilité et la notoriété en ligne d’un site web. Les blogs qui reçoivent les commentaires du site à référencer doivent tous provenir de sites différents bien sûr, mais aussi contenir les mots clés ciblés ou leurs synonymes.
Une source de liens entrants largement consultée, commentée et appréciée dans le passé (comme un article de communiqué de presse par exemple) permet de référencer efficacement une page. Les communiqués de presse servent de leviers redoutables pour booster votre notoriété en ligne, car elles permettent facilement de poster vos contenus sur les grands portails des sites experts.
La mise en place d’un partenariat rédactionnel sur un blog constitue aussi un bon moyen d’assurer un netlinking de qualité. Votre blog accueille un autre blogueur ou un journaliste expert disposant de son propre site pour que ce dernier produise un article original traitant une thématique particulière que vous partagez en commun. Pour le blogueur guest, cette pratique lui offre l’aubaine d’asseoir son expertise sur la toile et d’améliorer son référencement naturel grâce au placement dans votre article d’un backlink pointant vers son site. Le site qui reçoit l’invité accroit la qualité de son contenu et devient plus à même d’en fournir à une fréquence plus régulière.
Le netlinking via les médias sociaux semble être jusqu’à présent admis par Google. Si vous souhaitez promouvoir des contenus premiums, favorisez-en la diffusion via ces canaux en : -Mettant en place des balises Open graph ; -Relayant certaines infos de vos pages sur les médias sociaux les plus populaires : Facebook, Twitter, YouTube et Linkedin, sans oublier Google + (car c’est au Géant de l’Internet qu’on fait référence quand on parle référencement) ; -Incitant les internautes à partager vos contenus via les boutons correspondants.

Comment réussir sa stratégie de linkbuilding ?

S’il y a bien deux concepts à retenir en netlinking, ce sont les termes "naturel" et "varié". Examinons de près en quoi cela consiste dans la pratique :

Diversifiez-les en restant attentif : -À la thématique : Privilégiez des sources traitant des thématiques identiques, complémentaires ou (à la limite) proches des vôtres (pour apporter une valeur ajoutée sans en abuser pour ce troisième choix). -Au profil des sites : Optez pour des sites de différents profils (sites de même secteur et traitant la même thématique, sites des clients et partenaires, …). -Au nombre de noms de domaines uniques : En le diversifiant, vous devez donc privilégier le nombre de noms de domaine plutôt que le nombre de liens sur un même Domain Name. -À l’autorité et à la crédibilité du site : Netlinkez à partir de sites de confiance et de référence sans pour autant négliger les sites moins populaires, mais sûrs tout de même. -À son classement général de page : Du côté Page Rank, il faudra aussi varier les sources pour opérer son netlinking de façon naturelle (générer des liens retours sur des sites affichant une Page Rank de 1 à 3 sera plus naturel que de backlinker sur plusieurs sites à PR 6 ou à PR8). -À l’attribut do follow / no follow : L’idéal serait surtout d’opérer un netlinking sur des liens en do follow et un peu sur des liens no follow. -À la réciprocité ou à la non-réciprocité des liens : Netlinkez surtout sur des liens non réciproques sans négliger les liens réciproques. Les liens triangulaires peuvent être aussi utiles. Dans ce cas-là, assurez-vous que les trois liens soient cohérents et ne conservent que peu de traits communs. -À la langue utilisée et à la géolocalisation du site : Privilégiez les sites localisés dans votre pays et utilisant votre langue sans négliger les sites étrangers. -À l’historique : Les sites anciens sont aussi importants que les sites récents en netlinking.
L’idéal consiste à placer judicieusement les liens au centre du contenu utile d’une page du site référent, qui elle, dirigera directement l’internaute vers votre landing page. Cependant, pour que votre netlinking puisse avoir l’air le plus naturel possible, placez vos backlinks intelligemment dans les pages partenaires, footer et sidebar sans en abuser.
-Optimiser ses ancres avec les bons mots-clés : Insérée naturellement dans le corps d’un texte d’article, l’ancre de lien peut être optimisée facilement. Songez tout de même à varier vos ancres. Utilisez-les pour vos meilleurs liens retours (c'est-à-dire pour les backlinks pointant vers des contenus à haut Page Rank). -Se servir directement de son nom de domaine : Si vous générez des backlinks pointant vers la page d’accueil ou vers des pages profondes, utilisez votre nom de domaine au lieu d’une simple expression clé. -Varier ses expressions clés autant que possible : Il faudra utiliser plusieurs variantes pour ses mots-clés en usant de différents synonymes, acronymes et mots corrélés… -Utiliser des ancres génériques (à bon escient) : Les ancres optimisées sont idéales pour référencer son site par netlinking. Toutefois, n’avoir recours qu’à cette seule technique deviendra rapidement suspect aux yeux de Google. L’utilisation parcimonieuse et minutieuse d’ancres sous-optimisées et vides permettra de rendre votre netlinking un peu plus naturel.
Google privilégie avant tout l’expérience utilisateur. L’internaute nécessite d’être dirigé directement vers le contenu profond qui l’intéresse plutôt que d’être renvoyé sur la page d’accueil où il sera une fois de plus contraint à se débrouiller pour trouver le contenu qu’il cherche. Ce critère doit être pris en compte pour opérer un netlinking Google Friendly.
La création de liens, l’acquisition de nom de domaine, et la communication de lien avec un partenaire sont des actions susceptibles de laisser des traces (footprint) que les algorithmes de Google assimilent à votre réseau de liens. Pour y remédier : Ne comptez pas trop sur les services Google (chrome, Gmail, Drive). Variez vos sources (blogs, articles sponsorisés…). Respectez un certain seuil de pourcentage d’ancrage optimisé sur les niches (3 % serait idéal). Netlinkez intelligemment sur les sites satellites.

Sept façons d’optimiser son tissage de liens

Le linkbaiting

La pêche aux liens est l’une des meilleures façons d’opérer un netlinking Google Friendly. Le principe consiste à concevoir du contenu utile et à valeur ajoutée pour générer des backlinks de façon naturelle et spontanée. Pour attirer des liens retours de qualité vers votre site, vous pouvez : écrire un article qui pourrait vraiment faire le Buzz, publier une étude utile ou une interview inédite, partager une infographie, organiser des jeux-concours, etc.

La recherche de liens potentiels

Si votre site est notoire, c’est qu’il y a certainement beaucoup d’individus qui parlent de vous ou utilisent vos images sans vous faire des liens. Demandez-leur dans ce cas là à vous envoyer un lien au niveau de la citation ou de l’image utilisée.

La soumission aux annuaires

Elle constitue la plus vieille technique de référencement et demeure jusqu’à maintenant efficace pour générer du lien. Il existe une multitude d’annuaires sur la toile (annuaire généraliste, annuaire spécialisé, annuaire gratuit et payant, annuaire notoire et moins connu). Opérez tout de même un choix judicieux pour ne pas tomber sur des annuaires de mauvaise qualité et blacklistés par Google.

Les communiqués de presse

Le netlinking via les communiqués de presse est une pratique qui doit être effectuée avec précaution depuis que Google les a assimilés à des sources de liens faciles alors que peu génératrices de valeur ajoutée pour l’internaute (selon lui). Pour opérer un bon netlinking via les communiqués de presse : -Sélectionnez judicieusement les sites de communiqués de presse les plus pertinents et ayant un rapport avec vos activités. -Préparez du texte unique en aval. -Variez vos ancres. -Ne suroptimisez pas vos textes.

Les commentaires et forums

Il est aussi idéal de netlinker en faisant du commentaire sur des articles d’un site traitant un sujet en relation avec votre thématique. Jonglez entre le no follow (pour paraître plus naturel) et le do follow. Pour le cas des forums, il sera beaucoup plus pratique pour votre site de s’enregistrer sur les forums de votre thématique, d’en optimiser la signature sans en abuser, et de répondre régulièrement aux messages postés en y laissant des urls profondes avec des ancres optimisées et parfois génériques également.

Les sites satellites et pyramides des liens

Un site satellite est créé à côté du site principal pour contribuer à promouvoir ce dernier. Afin d’optimiser vos sites satellites pour le netlinking, il vous faudra : -Les mettre en place sur vos propres serveurs avec votre propre nom de domaine. -Les optimiser grâce à des plateformes blogging courantes de type WordPress.com, Blogspot.com, Canalblog.com, Overblog.com… -Faire correspondre les thématiques avec ce que traite votre site principal. -Publiez régulièrement du contenu sur vos sites satellites et optimisez-les pour paraitre plus naturel que possible. -Netlinker vers les sites partenaires partageant la même thématique que la vôtre netlinkez et pas uniquement vers votre site.

Les médias sociaux

Cela fait maintenant des années que Google privilégie les liens partagés et réalisés via les plateformes communautaires de tout type (Facebook, Twitter, Google +, Linkedin, Viadeo, YouTube, Tumblr, Pinterest…). Bien que la majorité des liens présents sur ces médias sont placés en no follow, il s’avère qu’ils comptent beaucoup aux yeux du netlinker pour deux raisons : -Faire indexer et positionner leur contenu de site par les moteurs de recherche. -Développer l’e-réputation du site web à promouvoir. Plus les contenus sont partagés, appréciés et suggérés, plus leur référencement s’améliore de façon naturelle et la notoriété du site web à promouvoir avec.