L'optimisation SEO au cœur du référencement naturel

Parmi les vingtaines de milliards de pages web indexées par Google chaque jour, il y a très peu de chance que les vôtres apparaissent dans les premiers résultats de recherche sans référencement. Vous l’aurez compris, l’optimisation SEO est indispensable pour faire bénéficier un site d’un meilleur positionnement en ligne sur le long terme. En quoi consiste cette technique ? Est-elle vraiment indispensable ? Comment optimiser son site pour le SEO tout en se conformant aux critères de Google ? Sans plus tarder, analysons ces trois points fondamentaux.

Qu’est-ce qu’on entend par référencement naturel ?

Le référencement SEO regroupe toutes les techniques visant à positionner les pages web d’un site au plus haut rang dans les résultats de recherche. Une page web optimisée convenablement selon les critères préétablis par Google est qualifiée de SEO friendly. Pour référencer les pages web d’un site, c'est-à-dire les indexer pour pouvoir les classer, ce géant des moteurs de recherche utilise des algorithmes complexes en constante évolution. Les référenceurs savent pertinemment que cette formule comporte au moins 200 critères interdépendants, présentant chacun une importance plus ou moins capitale en référencement web.

Quelques notions essentielles pour bien comprendre le référencement SEO

Les mots clés

ces expressions servent à qualifier votre site et à en définir les activités principales, les sujets qu’il traite, les produits qu’il commercialise et les services qu’il propose. La plupart des mots clés intègrent des termes susceptibles de faire apparaître votre site quand les internautes les saisissent en naviguant. Les mots clés doivent être insérés dans le contenu de vos pages sans que ces dernières soient suroptimisées.

La longue traîne

la requête moyenne des internautes comporte 4 à 5 mots. Vous multiplierez donc vos chances d’être concurrentiels en utilisant un groupe cohérent d’expressions clés constituées de 4 à 5 mots.

Le positionnement de pages web

contrairement aux idées reçues, les moteurs de recherches n’indexent pas un site web, pris dans un cas isolé, mais toutes ses pages. Google considère en effet chaque page comme une sorte de minisite indépendant susceptible de se positionner sur les bons mots clés.

Le balisage de titre

chaque page doit avoir un titre facilement indexable par les robots de recherche. Dans le langage courant de la pratique, c’est ce qu’on appelle "balise title". Il constitue le plus primordial des innombrables critères imposés par Google.

La méta description

lors du classement dans ses résultats, Google positionne votre titre de page et fait apparaître l’information qui la décrit juste en dessous. Ces infos doivent normalement correspondre à votre méta description dont la longueur idéale ne devrait pas dépasser 160 caractères. À défaut de cette balise, le robot affichera en deux lignes des informations piochées dans votre page et qui pourront cependant ne pas correspondre aux attentes de vos lecteurs cibles.

Le codage HTML

Google privilégie la qualité du contenu certes, mais il ne faut pas non plus oublier qu’il s’intéresse de près à la structure du codage en général et que par conséquent déclasse les sites mal conçus. Prêtez donc attention à vos balises ; adoptez une structure correctement lisible par les robots.

L’optimisation du temps de chargement

les robots spiders de Google ne consacrent que très peu de temps à parcourir vos pages. Songez à adopter une interface ergonomique. Optimisez également votre temps de chargement pour accorder à ces petites araignées le laps de temps nécessaire au scan de vos contenus.

La qualité des maillages de liens

un site correctement référencé est aussi jugé selon la qualité de son tissage de liens. Google privilégiant l’expérience utilisateur accorde des bons points aux sites qui facilitent la navigation interne et dont le contenu textuel est exactement en rapport avec la thématique de la page crawlée.

La politique d’image

jusqu’à l’heure actuelle, aucun moteur de recherche n’est capable de lire le contenu des images. Contrairement à ce que beaucoup seraient tentés d’en déduire, ce ne sont également ni la balise Alt ni sa balise title qui permet de la référencer convenablement, mais plutôt le texte qui se situe à côté. Les images nécessitent d’être décrites pour être mieux classées par Google.

Pourquoi optimiser son sitepour le référencement ?

La majorité des internautes abandonnent leurs recherches au bout de deux premières pages des résultats et très rarement au-delà. Cela signifie que si votre site est mal référencé, aussi attractif soit-il, vos concurrents risquent de vous devancer pour le même terme tapé sur la barre de recherche Google. Si vous recevez peu de visiteurs, vous perdrez une part importante de trafic. Or, si votre site peine à convertir, vous passerez à côté de multiples opportunités que vous auriez pu facilement saisir en étant bien référencé. Vous pouvez positionner votre site sur plusieurs mots clés, toutefois, il ne faut pas oublier que plus une requête est populaire, plus votre chance de vous positionner sera minime d’autant plus que la concurrence sera rude sur la toile. Pour référencer un site, il ne suffit pas de le positionner sur de bons mots clés entre autres ; les algorithmes de Google évoluent en permanence. Pour bénéficier d’un meilleur positionnement, il vous faudra percer son secret et apprendre à respecter certaines règles.

En quoi consiste un audit de contenu en ligne ?

card_membership

Bien cibler ses mots clés

Pour optimiser ses pages web pour le référencement SEO, il vous faudra les positionner sur un ou deux mots clés spécifiques. Évitez d’employer des mots clés trop compétitifs, trop génériques, non ciblés à une localisation, peu approfondis et qui ne convertissent pas. Privilégiez des groupes de mots clés qui répondent aux recherches des internautes, correspondent aux requêtes liées à vos offres de produits ou services et susceptibles de convertir en même temps.

aspect_ratio

Concevoir de bons méta titres et méta description

Le méta titre sert à intituler votre page dans les résultats de Google. Il s’affiche tout en haut de la page de navigation. La longueur d’un méta titre ne doit pas excéder 60 caractères. La méta description quant à elle s’affiche juste en bas du titre, dans les pages de résultats Google. Sa longueur ne doit pas dépasser 160 caractères. Songez à les optimiser pour garantir de meilleurs résultats en termes de taux de clic et de nombre de visites sur vos pages.

backup

Relayer l’article à son profil Google + lorsqu’il est pertinent

Utiliser le réseau social de Google pour relayer des articles pertinents de son site ou de son blog offre l’avantage d’une indexation rapide et quasi instantanée par ce moteur. Un article de site relayé via Google+ est aussi souvent lié à l’identité et au profil de l’auteur. La plateforme Google+ sert en outre de levier pour référencer votre site en y insérant des liens pointant vers vos pages et en intégrant dans vos posts les mots clés qui vous décrivent.

code

Favoriser le partage des articles dans les médias sociaux

Cette pratique permet de générer des backlinks de qualité. Elle permet aussi d’accroître votre visibilité au fur et à mesure que vous publiez des articles pertinents, partagés et recommandés par vos fans.

donut_large

Les métadonnées : "Une valeur ajoutée pour le SEO"

Les métadonnées comme les microformats et les RDF (Resource Description Framework) sont utiles au référencement web. Ces micro-informations permettent de décrire une société, une personne, un produit ou une marque. Les renseignements comme les dates, les avis et les titres de poste peuvent être mis en valeur dans les résultats de recherche pour booster le SEO d’un site.

label_outline

Adopter une bonne stratégie de liens

Le maillage de liens doit être à la fois pertinent et s’opérer de façon naturelle pour faire progresser votre Page Rank et aussi pour attirer des visiteurs potentiellement convertibles.

Concevoir un Sitemap bien structuré

Dans ces critères, Google approuve officiellement la pratique du Sitemap. Le plan du site ou Sitemap est un fichier au format XML qui répertorie vos urls de site, ajoutées de quelques métadonnées. La mise en place d’un Sitemap est nécessaire, car elle rend la tâche facile aux robots d’indexation.

Dix règles à maîtriser quand on parle de SEO

1. Toujours baliser son titre

Aussi banal que cela puisse paraître, assurez-vous que toutes vos pages aient un titre pour être facilement indexable par les moteurs de recherche. Il vous faudra leur renseigner une balise "title" pour chacune de vos pages. La balise doit décrire la page concernée et non pas le site en entier. Elle doit aussi inclure les mots clés sur lesquels votre page sera la plus susceptible de se positionner et ne doit pas dépasser 60 caractères.

2. Optimiser ses adresses urls pour le référencement

Les mots clés insérés dans les urls ou inclus dans votre nom de domaine contribuent aussi à optimiser votre site web pour le SEO.

3. Baliser la partie de ses pages

Pour ce faire, vous devez tenir compte de dix éléments :

Le nombre et la récurrence des mots clés : l’idéal serait d’insérer naturellement deux à trois fois le même mot clé dans les pages plus courtes, 4 à 6 fois sur les pages plus longues. Veillez à ce que le contenu reste cohérent pour vos lecteurs cibles.

Le ratio : jusqu’ici, le pourcentage de mots clés par rapport au contenu total n’a jamais été adopté comme référence pour attester de la pertinence d’un contenu. Songez simplement à ce que vos contenus textuels soient fluides, pertinents, intelligibles, uniques et utiles en même temps.

La variante des termes à employer : cette technique peut aider pour le référencement, contribue à optimiser vos pages et à rendre vos contenus beaucoup plus pertinents.

L’entête H1 : pour des raisons sémantiques (pour les lecteurs humains) et purement SEO (pour les moteurs de recherche), le balisage H1 doit s’opérer avec soin. Intégrez-y les expressions clés cibles et personnalisez-le de façon à convaincre vos lecteurs.

Les sous-titres H2/H3/H4 et autres intitulés : La hiérarchisation de contenu est surtout utile pour faire gagner de la pertinence à votre contenu vis-à-vis des lecteurs humains.

L’attribut Alt de votre image : il est fortement recommandé dans une image et contribue à la référencer. Vous pouvez y insérer les mots clés sur lesquels vous souhaitez obtenir un meilleur positionnement.

La nomenclature de votre fichier d’image : elle semble être un facteur déterminant pour optimiser le positionnement de vos images dans les résultats Google images.

La mise en gras "strong" : bien que nécessaire, son utilisation n’apporte que très peu de plus value au SEO d’une page. Il convient toutefois de l’utiliser dans votre contenu pour au moins une expression clé ciblée.

L’italique ("i"/"em") : il semble faire gagner un très léger bénéfice SEO par rapport à l’utilisation bold/strong pour le référencement d’une page.

L’ancre de liens : elle doit contenir les mots clés stratégiques ayant pour double objectif d’améliorer la compréhension des moteurs de recherche et d’inciter au clic.

4. Surveiller son ratio de mots-clés

Pour bénéficier d’un meilleur positionnement dans les résultats de recherche, un site doit afficher un bon pourcentage de mots clés dans le contenu de ses pages. Le ratio ne doit pas excéder 1 %. Dans un texte de 1000 mots par exemple, les mots clés ne doivent pas être utilisés plus de 10 fois, titres et sous-titres inclus.

5. Ne pas négliger ses expressions de longue traine

On estime aujourd’hui que 70 % des internautes saisissent une expression plutôt qu’un seul ou quelques mots clés dans leurs recherches. Intégrer la longue traîne dans une stratégie SEO est à la fois profitable au référencement et à la conversion pour un site qui vend des produits ou qui propose des services en ligne.

6. Tirer stratégiquement parti de l’attribut "Alt" de la balise

Cette technique n’apporte pas des bénéfices directs pour le référencement naturel en particulier, mais reste un aspect non négligeable d’autant plus que Google centralise tout sur l’expérience utilisateur. L’attribut "Alt" d’une balise sert surtout à joindre un texte alternatif à une illustration (images, photos, graphique…). Le texte une fois associé à cet attribut renseigne l’internaute en info-bulle sur l’image lorsque celui-ci pointe sa souris dessus.

7. Soigner ses ancrages et ses liens

L’ancrage de liens joue un rôle fondamental en référencement naturel. Cette technique permet d’optimiser la navigation interne d’une page. L’internaute pourra ainsi parcourir le site en toute ergonomie pour trouver les compléments d’infos qui lui semblent intéressants. L’idéal serait d’intégrer au contenu des liens hypertextes à tous les 100 à 150 mots d’une page en veillant bien sûr à les optimiser avec les bons mots clés et à les placer de façon naturelle.

8. Optimiser, enrichir et diversifier ses liens

Exit les liens de mauvaise qualité depuis l’apparition de Pinguin en 2012. Cet animal domestique de Google pénalise les mauvaises pratiques de linking. Désormais, Google impose aux référenceurs de diversifier la source et la typologie des liens et aussi d’opérer judicieusement leur placement dans une page.

9. Concevoir des backlinks de qualité

Par définition, un rétro lien ou backlink est un lien pointant vers votre site depuis une page référent (page web, réseaux sociaux, forums, annuaires ou autres sources de backlink). À elle seule, la technique de linking opérée dans les règles SEO permet de garantir des résultats suffisamment supérieurs à toutes les autres techniques réunies.

10. Optimiser son contenu pour le SEO

Vous avez beau optimiser votre site pour le SEO, mais lorsque la qualité du contenu ne sera pas au rendez-vous, tous vos efforts de référencement resteront vains. Optez pour du contenu riche, pertinent et unique à la fois ; la SEO fera le reste pour les valoriser auprès des moteurs de recherche et de vos lecteurs cibles.

Dix erreurs à éviter pour ne pas se faire déclasser par Google

1. Ne pas prendre le temps de réfléchir aux choix des mots-clés

Le choix des mots clés ne s’opère pas à l’aveuglette, il est avant tout stratégique. Pour trouver les bons mots clés, il vous faudra cerner les besoins des internautes en vous posant un certain nombre de questions : quels vocabulaires utilisent-ils ? Quelles expressions souhaitent-ils trouver ? Quels synonymes assimilent-ils le plus et permettent à la fois de rendre vos contenus beaucoup plus pertinents ?

2. Ne pas référencer son site par des mots clés qui convertissent

Si votre but principal consiste à monétiser un blog ou à rentabiliser un site, évitez de le positionner sur des mots clés trop génériques, peu générateurs de trafic et à vocation plus informative que commerciale.

3. Négliger l’importance des images en termes de référencement SEO

Intégrer ce paramètre devient capital en termes de référencement SEO dans la mesure où tout est désormais centralisé sur l’expérience utilisateur. Cela génère aussi d’importants impacts tant au niveau des partages sur réseaux sociaux que pour l’illustration de vos articles.

4. Ne pas tenir compte de l’aspect ergonomique du site

La vitesse de chargement constitue aussi un important critère d’optimisation, par conséquent, Google pénalise également les sites lents en les déclassant. Songez donc à booster votre vitesse de chargement en ligne tout en optimisant votre site pour le référencement.

5. Mal baliser son site

Le contenu de chaque page de votre site doit respecter une certaine arborescence pour être facilement indexé par les robots de recherche. Chaque page doit disposer d’une balise "title" unique et des balises (h1, h2, h3…) qui l’ordonnent.

6. Ne pas structurer son contenu de façon pertinente

Google privilégie des contenus structurés pour lui permettre l’ajout de nouvelles fonctionnalités et d’extraits enrichis à vos pages à chaque fois que celles-ci apparaissent dans ses résultats.

7. Pratiquer du plagiat

Fatale au référencement, cette mauvaise technique est pénalisée par Google. Le plagiat de contenu ne se limite pas uniquement à la duplication de texte d’une page web. Elle peut aussi revêtir d’autres formes comme la création de plusieurs urls pointant vers une même page parmi tant d’autres.

8. Suroptimiser son site

Mis à part le bourrage de mots clés dans un contenu, le backlinking de mauvaise qualité est aussi susceptible de déclasser rapidement le positionnement d’un site web. Il vaut mieux privilégier des liens depuis des sites notoires, fiables et de qualité que des rétroliens provenant des sites de piètres qualité ou (au pire) blacklistés par le géant des moteurs des recherches.

9. Omettre l’ajout de liens sortants à ses articles

Les liens externes redirigent vos visiteurs vers des sites ou blogs autres que les vôtres. Il faudra les insérer judicieusement en privilégiant les sites de qualité dont l’apport en contenu est nécessaire en complément de ce que vous proposez aux internautes.

10. Négliger de référencer localement son site

Le référencement local est utile aux sites hébergés dans le même pays d’implantation que leurs entreprises éditrices. Un site web hébergé en France et exerçant ses activités dans le territoire doit être référencé localement.

Quelques critères à tenir compte pour rendre ses pages web "Google Friendly"

Concevoir des urls optimisées et synthétisées

La réécriture d’urls constitue une bonne technique pour rendre vos pages Google Friendly.

Concevoir un titre optimisé pour référencer chaque page

Tout étape de référencement commence par le balisage "title" (déjà traité in supra).

Enrichir et diversifier ses contenus

Le Content Management doit s’intégrer davantage dans votre stratégie SEO pour limiter le taux de rebond et augmenter le temps de visite sur votre site.

Bâtir des liens externes pointant vers des sites d’autorité

Les liens externes visant à promouvoir des sites notoires et qui traitent des sujets en rapport avec les thématiques du site référent sont indispensables pour booster le positionnement de ce dernier.

Optimiser son site pour le SEM (Search Engine Media)

Relayer des articles de site ou de blog par le biais des plateformes communautaires constitue une pratique courante et admise par Google pour booster votre référencement.